Vêtements publicitaires : quelles sont les différentes techniques d’impression ?

Publié le : 19 avril 20223 mins de lecture

Dans les années 90, les médias de masse par excellence étaient la télévision et la radio. Les deux médias ont assuré l’essentiel des actions de marketing au sein des entreprises. Ils paraissaient alors incontournables. De nouvelles alternatives comme les objets publicitaires sont ensuite apparues. À l’instar des oriflammes, les produits publicitaires sont très appréciés pour leur prix, leur ergonomie et surtout par les différentes techniques d’impression existantes. Pour le visuel des produits publicitaires, de nombreux procédés sont en effet utilisés.

La sérigraphie

La sérigraphie est probablement l’une des techniques les plus anciennes concernant le marquage. Cette méthode d’impression est basée sur l’utilisation de pochoirs, appelés également écrans qui sont composés de plusieurs mailles. De la soie était autrefois utilisée pour la conception de ces écrans. Actuellement, les pochoirs sont fabriqués à l’aide de toile synthétique ou métallique. Cela permet d’avoir un rendu final de meilleure qualité car le mailles sont beaucoup plus fines. Pour réaliser le marquage, l’écran est appliqué sur le support avec une grande pression. La sérigraphie peut être utilisée sur un t-shirt, une casquette ou d’autres supports textiles. Elle peut également être utilisée pour marquer des objets à base de bois, de métal, de verre, de papier, etc.

L’impression numérique

L’impression numérique peut également être utilisée sur les supports textiles, notamment s’il s’agit d’un marquage en grand nombre. En effet, cette technique est beaucoup plus rapide comparée à la sérigraphie. La démarche n’est pas complexe. Le visuel numérique est préparé en premier lieu par des graphistes. Avec des logiciels spécifiques sur ordinateur, les graphistes s’occupent du traitement de l’image à imprimer sur le support. Ce dernier sera placé ensuite dans l’imprimante. Le visuel traité pourra alors être imprimé dessus. Le principe de jet d’encre est le même que celui des imprimantes utilisées dans les bureaux mais l’appareil diffère grandement. Avec les appareils dernière génération, ils permettent d’imprimer des visuels de meilleure qualité.

Le transfert numérique

Le transfert numérique se fait en deux étapes. La première étape consiste à concevoir et imprimer le visuel avec une imprimante spécifique. La seconde étape est le transfert du visuel sur le support final. Tout d’abord, le visuel est en effet imprimé sur un papier de transfert qui est un support temporaire. Celui-ci sera ensuite collé sur l’objet à imprimer. Le visuel restera sur le support final sous l’action de la chaleur. En général, le transfert numérique est utilisé sur les supports textiles comme les vêtements publicitaires. 

Plan du site